Dernière mis à jour: 19 AOÛT 2018
MENU  ▼

.STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE | DIAGNOSTIC, IMAGERIE IRM ET TRAITEMENTS |

 

CLASSIFICATION DE PARK DE LA STÉNOSE FORAMINALE


L'imagerie par résonance magnétique IRM est l’outil de choix pour visualiser le foramen cervical. La prise de vue oblique permet de bien identifier la forme du foramen. Hee Jin Park a établi un système de classification.

La classification de la sténose foraminale cervicale va comme suit:

Grade 0 = aucune sténose foraminale
Grade 1 = oblitération de moins de 50 % de la matière adipeuse périneurale
Grade 2 = oblitération quasi complète de la matière adipeuse sans changement morphologique du rachis nerveux

Grade 3 = déformation complète du rachis nerveux et absence de matière adipeuse.

L'étude fait une corrélation entre l’apparence de l’IRM et les manifestations neurologiques (engourdissement, picotement, brûlure, perte de force musculaire, atrophie, etc.) des patients.

 


POURCENTAGE DE PATIENTS AVEC MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES SELON LE GRADE DE LA STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


POURCENTAGE DE PATIENT AVEC MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES SELON LE GRADE DE STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


Le graphique ci-dessus présente des IRM cervicales obliques :

GRADE 0 : 18 % de patient avec une manifestation neurologique. Ce qui veut dire, même si l’IRM est déclarée normale, qu'il y a 2 chances sur 10 que le patient ressente des engourdissements, picotements, brûlures, pertes de forces musculaires, atrophie, etc.

GRADE 1: 30 % de patient avec aucune manifestation neurologique.

GRADE 2 et 3 contiennent une probabilité de 97 % que le patient ressente une manifestation neurologique.

 

 


L'EXAMEN PHYSIQUE EST PRIMORDIAL


Cette patiente avait été soignée inadéquatement. Elle nous consulte pour des douleurs au bras gauche et des picotements au pouce, à l'index et au majeur. L’aggravation fut le résultat d'une technique inadéquate choisie par le clinicien antérieur.
La radiographie ci-contre démontre clairement une sténose foraminale à deux niveaux. Les images A et B ci-dessous illustrent un complexe disco-ostéophytique qui compresse le nerf.


4 CAUSES DE LA STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE



LE SYNDROME DU SEGMENT ADJACENT


Le phénomène du syndrome du segment adjacent (SSA) est décrit comme étant l'usure.  ou dégénérescence prématurée, d’un ou de plusieurs disque(s) intervertébral(aux) positionnés aux segments supérieur ou inférieur à la fusion chirurgicale (voir illustration 1).


Une étude sur la fusion cervicale avec approche antérieure, comme notre patient décrit ci-dessous, a évalué l'effet du SSA après 32 mois.


Le SSA est présent dans 54 % des patients qui ont subi une fusion au niveau cervical C5-C6. Deux facteurs de risque du SSA sont les signes de dégénérescence discale radiologique avant l'intervention (un disque usé) dans une proportion de 74%, et un mauvais profil de courbe sagittale (perte de la courbe du cou) (90%).
Le SSA est présent en prédominance dans la région cervicale C4 à C6. Le facteur de risque est la dégénérescence avant la fusion, et le manque de rétablissement de la lordose cervicale après la chirurgie.

Adjacent Segment Disease After Cervical Spine Fusion: Evaluation of a 70 Patient Long-Term Follow-Up, Spine: May 1, 2018 - Volume 43 - Issue 9 - p 605-609

 

Les risques sont multifactoriels: la présence de spondylose discogénique aux segments adjacents et l'altération biomécanique des forces exercées sur les disque supérieur et inférieur à la fusion par les segments fusionnés.

Notre patient visite la clinique pour un soulagement de douleur aux mains et aux bras.

Adjacent Segment Disease in the Cervical and Lumbar Spine
Clinical Spine Surgery, Volume 30, Number 3 April 2017, pp. 94-101(8)

 

Hernie discale C5-C6 qui compresse la moelle épinière (cercle bleu).
L’image T2 sagittale démontre un signal hyperintense. Les symptômes du patient et l’imagerie confirment qu’il s’agit dune myélopathie cervicale (cercle rose).
Le patient possède un canal de dimension inférieure à la normale : 8.92, 9.25 et 10.5 mm. Ce phénomène fréquent en clinique rend les patients vulnérables à une compression de la moelle épinière.

Voici un compte rendu de ses observations:

« En cherchant des solutions non chirurgicales, je suis tombé sur la page du docteur Sicotte. Je ne voulais pas subir une autre chirurgie.

En visitant le site internet, j'ai réalisé qu'il y avait d'autres personnes qui avaient subi des soins pour des symptômes similaires aux miens. Mes recherches internet ont démontré que c'est une méthode crédible de longue date.

Lors de ma première visite, les explications détaillées de mon IRM m’ont mis en confiance.

Après l'explication et l'examen physique, le docteur Sicotte m’a qualifié comme candidat pour la décompression foraminale cervicale.

La méthode a eu des effets très positifs sur mon bien-être. J’ai repris des activités comme le golf. Les douleurs dans mes mains ont grandement diminué. J’ai une amélioration de l'ordre de 65 à 70 % jusqu'à présent. » 

 

Enrique Ochoa


Discectomie du disque cervical et fusion post-opératoire. Sept mois après l’opération, des signes d’œdème de la moelle épinière sont toujours présents.
La hernie discale ne compresse plus la moelle épinière (image A et B).
La radiographie démontre l’instrumentation de fusion, une plaque métallique, qui est bien positionnée (image C et D). 

Le syndrome du segment adjacent (SSA) est présent. Les segments supérieur et inférieur à la régionfusionnée (C4-C5, C5-C6, C6-C7) sont hypermobiles. Ceci cause des hernies discales (image B).
Chez ce patient, le segment inférieur à la fusion (C7-T1) subit une sténose foraminale (rapetissement du trou où le nerf passe) sévère.
Ceci est accompagné d’une discopathie dégénérative sévère (image A, C et D).


« Le bras droit, je le sens moins engourdi. » 7/4/2018  (5 %)
« Je n’ai plus mal au cou, les doigts de la main droite ne sont plus engourdis et je suis capable de serrer le poignet. »  7/10/2018 (40 %)
« Au 4e traitement, je suis capable de plier mes doigts. » 7/14/2018 (40 %)
« Nette amélioration. La paume de la main gauche est presque normale; je commence à avoir la sensation normale, et moins de raideur au cou côté gauche, moins de raideur au bras gauche, sauf que j’ai mal au bras gauche côté antérieur médial brachial. » 8/2/2018 (55 %)»
« Amélioration; la paume de la main et le bras gauche sont presque normaux … » 8/13/2018 (65 %)»
« Amélioration des mains. La paume de la main gauche est à 95 % normal; par contre, la paume de la main droite et le bras droit commencent à désengourdir. Aujourd’hui, je suis allé frapper un panier de balles de golf… Ça m’a fait penser à il y a 10 ans : la tension musculaire était complètement relâchée et j’ai joué décontracté. » 8/15/2018 (70 %)

« La pomme de la main gauche a complètement relâché mais la main droite manque peut-être 20% pour relâché Vendredi j’ai joué au golf ...‍ j’ai commencé avoir plus de force dans mes bras SANS forcer. » 09/10/2018  (80 %)

«Merci au Dr Sicotte. Ça va beaucoup mieux. Merci pour son savoir-faire et son professionnalisme. Je suis très reconnaissant. »



DISTRACTION COX® POUR STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


Manoeuvre de décompression foraminale avec la méthode Cox une distraction traitement des segments cervicaux C6-C7.


MEILLEURE MÉTHODE D'IMAGERIE POUR VISUALISER LE FORAMEN CERVICAL


IRM CERVICAE SAGITAL CONVENTIONEL 90 DEGREE VERSUS 45 DEGREE,

Les sténoses foraminales sont mieux diagnostiquées en utilisant l'IRM avec vue oblique (45 degrés) (image OB) comparativement à une vue sagittale (SA) dans une proportion de 92.3% vs 58.0% . La vue axiale (image AX) diagnostique la sténose dans une proportion de 88.1% .

La combinaison des vues standard axiale (AX) et sagittale (SA), diagnostique la sténose dans une proportion de 91.3% comparativement à 92.3% pour la vue oblique (OB).
Plusieurs études démontrent l’utilité de l’IRM oblique. Non seulement la sténose est bien démontrée, mais aussi le degré de sténose en comparaison du niveau adjacent. Il est possible de démontrer l’hypertrophie de facettes et la diminution de largeur du foramen. La quantité de matière grasse est aussi bien visualisée ainsi que le positionnement du nerf à l’intérieur du foramen. Deux facteurs qui influencent la classification de la sténose (grade 0, 1, 2 ou 3).

L’IRM oblique pour visionner le foramen cervical est supérieure pour démontrer l’empiètement de la hernie discale cervicale vers le foramen. Par contre, l’empiètement causé par un ostéophyte est mieux démontré avec un CT ou une radiographie (voir la section ci- dessous).

Une étude comportant 43 patients démontre qu’après l’exploration chirurgicale, l’IRM oblique s’avère un meilleur outil diagnostique que la vue traditionnelle sagittale et axiale.

Diagnostic value of oblique magnetic resonance images for evaluating cervical foraminal stenosis April 1, 2015Volume 15, Issue 4, Pages 607–611

TRAITEMENT COX® POUR LA STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


À l’aide de la distraction cervicale Cox®, la patiente regagne 80 % de la sensibilité à la main gauche en quelques semaines. Lors des soins, la patiente ressent un bienfait immédiat. Une progression bien structurée selon le protocole Cox® optimise les probabilités d'une diminution de la douleur au bras. Après l’étude de l’IRM, qui démontre bien l’emplacement de la lésion, les distractions appliquées par le clinicien sont douces, spécifiques et ciblent la lésion sous les trois axes : X, Y et Z.

Le protocole Cox®, bien établi depuis le début des années 90, a fait l’objet de nombreuses études.

Conclusion : lespatients atteints de sténose foraminale cervicale réagissent favorablement à la technique Cox®.