Dernière mis à jour: 8 septembre
MENU  ▼

.STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE | DIAGNOSTIC, IMAGERIE IRM ET TRAITEMENTS |

 

CLASSIFICATION DE PARK DE LA STÉNOSE FORAMINALE


L'imagerie par résonance magnétique IRM est l’outil de choix pour visualiser le foramen cervical. La prise de vue oblique permet de bien identifier la forme du foramen. Hee Jin Park a établi un système de classification.

La classification de la sténose foraminale cervicale va comme suit:

Grade 0 = aucune sténose foraminale
Grade 1 = oblitération de moins de 50 % de la matière adipeuse périneurale
Grade 2 = oblitération quasi complète de la matière adipeuse sans changement morphologique du rachis nerveux

Grade 3 = déformation complète du rachis nerveux et absence de matière adipeuse.

L'étude fait une corrélation entre l’apparence de l’IRM et les manifestations neurologiques (engourdissement, picotement, brûlure, perte de force musculaire, atrophie, etc.) des patients.

 


POURCENTAGE DE PATIENTS AVEC MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES SELON LE GRADE DE LA STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


POURCENTAGE DE PATIENT AVEC MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES SELON LE GRADE DE STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


Le graphique ci-dessus présente des IRM cervicales obliques :

GRADE 0 : 18 % de patient avec une manifestation neurologique. Ce qui veut dire, même si l’IRM est déclarée normale, qu'il y a 2 chances sur 10 que le patient ressente des engourdissements, picotements, brûlures, pertes de forces musculaires, atrophie, etc.

GRADE 1: 30 % de patient avec aucune manifestation neurologique.

GRADE 2 et 3 contiennent une probabilité de 97 % que le patient ressente une manifestation neurologique.

 

 


L'EXAMEN PHYSIQUE EST PRIMORDIAL


Cette patiente avait été soignée inadéquatement. Elle nous consulte pour des douleurs au bras gauche et des picotements au pouce, à l'index et au majeur. L’aggravation fut le résultat d'une technique inadéquate choisie par le clinicien antérieur.
La radiographie ci-contre démontre clairement une sténose foraminale à deux niveaux. Les images A et B ci-dessous illustrent un complexe disco-ostéophytique qui compresse le nerf.


4 CAUSES DE LA STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE



DISTRACTION COX® POUR STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


Manoeuvre de décompression foraminale avec la méthode Cox une distraction traitement des segments cervicaux C6-C7.


MEILLEURE MÉTHODE D'IMAGERIE POUR VISUALISER LE FORAMEN CERVICAL


IRM CERVICAE SAGITAL CONVENTIONEL 90 DEGREE VERSUS 45 DEGREE,

Les sténoses foraminales sont mieux diagnostiquées en utilisant l'IRM avec vue oblique (45 degrés) (image OB) comparativement à une vue sagittale (SA) dans une proportion de 92.3% vs 58.0% . La vue axiale (image AX) diagnostique la sténose dans une proportion de 88.1% .

La combinaison des vues standard axiale (AX) et sagittale (SA), diagnostique la sténose dans une proportion de 91.3% comparativement à 92.3% pour la vue oblique (OB).
Plusieurs études démontrent l’utilité de l’IRM oblique. Non seulement la sténose est bien démontrée, mais aussi le degré de sténose en comparaison du niveau adjacent. Il est possible de démontrer l’hypertrophie de facettes et la diminution de largeur du foramen. La quantité de matière grasse est aussi bien visualisée ainsi que le positionnement du nerf à l’intérieur du foramen. Deux facteurs qui influencent la classification de la sténose (grade 0, 1, 2 ou 3).

L’IRM oblique pour visionner le foramen cervical est supérieure pour démontrer l’empiètement de la hernie discale cervicale vers le foramen. Par contre, l’empiètement causé par un ostéophyte est mieux démontré avec un CT ou une radiographie (voir la section ci- dessous).

Une étude comportant 43 patients démontre qu’après l’exploration chirurgicale, l’IRM oblique s’avère un meilleur outil diagnostique que la vue traditionnelle sagittale et axiale.

Diagnostic value of oblique magnetic resonance images for evaluating cervical foraminal stenosis April 1, 2015Volume 15, Issue 4, Pages 607–611

TRAITEMENT COX® POUR LA STÉNOSE FORAMINALE CERVICALE


À l’aide de la distraction cervicale Cox®, la patiente regagne 80 % de la sensibilité à la main gauche en quelques semaines. Lors des soins, la patiente ressent un bienfait immédiat. Une progression bien structurée selon le protocole Cox® optimise les probabilités d'une diminution de la douleur au bras. Après l’étude de l’IRM, qui démontre bien l’emplacement de la lésion, les distractions appliquées par le clinicien sont douces, spécifiques et ciblent la lésion sous les trois axes : X, Y et Z.

Le protocole Cox®, bien établi depuis le début des années 90, a fait l’objet de nombreuses études.

Conclusion : lespatients atteints de sténose foraminale cervicale réagissent favorablement à la technique Cox®.