Dernière mis à jour: 4 mai
MENU  ▼
Patiente sous traitement de la méthode Cox.

« 100 % mieux que la saison dernière :
l'engourdissement de ma jambe est disparu.
La solution — des soins Cox® et des exercices
appropriés pour ma condition. On m’a
recommandé les exercices que d’autres
cliniciens m'interdisaient.
»
D. Zelinsky

.LA MÉTHODE COX® (1973)

 

EXPLICATION DE LA MÉTHODE


Depuis plus de quarante ans déjà, le Docteur James M. Cox, D.C., D.A.C.B.R. chiropraticien, a mis sur pied une méthode qui a fait ses preuves scientifiquement (voir référence).

Le but du soin est de décompresser les nerfs de la région lombaire ou cervicale en appliquant une distraction locale de la région lombaire ou cervicale.

Voici comment un soin se déroule. Vous êtes allongé à plat ventre sur la table Cox®; les segments vertébraux lombaires sont localisés habituellement entre la 3e et 5e lombaire. Un contact avec la paume de la main est appliqué sur l’épineuse. La pression est dirigée vers le haut du corps tandis qu’une distraction est appliquée simultanément au membre inférieur.
La distraction est maintenue entre 10 et 20 secondes. Les manœuvres sont répétées au besoin durant une séance.

La méthode Cox et la table. Démonstration d'un traitement de la région lombaire.

DIMINUTION IMPORTANTE DE LA HERNIE DISCALE AVEC TRAITEMENT MÉTHODE COX®


Diminution de la hernie discale lombaire L5-S1 avec traitement de la méthode Cox® pour douleur lombaire et sciatalgie.


Est-ce que la hernie discale va disparaître?

 

La question la plus souvent posée par les patients  en clinique.
Une révision systématique de la littérature scientifique (neuf études) démontre que la régression spontanée des hernies discales lombaires est possible a l'aide de traitements conservateurs:

La recherche démontre que la régression spontanée des hernies discales lombaires est comme suit :

  • 96% pour les séquestrations
  • 70% pour les extrusions
  • 41% pour les protrusions
  • 13% pour les bombements
La conclusion : La régression des tissus discaux est un fait. Ils peuvent se résorber complètement avec des soins conservateurs. Le succès de cette résorption dépend du type de hernie discale.

Le cas ci-dessous démontre la résorption importance de la hernie discale dune patiente sous soins de la méthode Cox. La patiente a obtenu une diminution de l’ordre de plus de 90% de ses symptômes.

Source: The probability of spontaneous regression of lumbar herniated disc: a systematic review ym

NEUF EFFETS PHYSIOLOGIQUES DE LA MÉTHODE COX®


UN

Diminue la pression a l’intérieur du disque jusqu’à -196 millimètres de mercure.

DEUX

Augmente le foramen intervertébral jusqu’à 28 % de sa grandeur originale.

TROIS

Facilite l’échange de métabolite vers le disque

QUATRE

Améliore la circulation autour du foramen intervertébral

CINQ

Réduit la pression hydrostatique à l’intérieur du disque

SIX

Améliore le mouvement des segments intervertébraux

SEPT

Relâche les adhésions longitudinales qui peuvent rendre la mobilité difficile

HUIT

Affecte les reflex neuromusculaires

NEUF

Réduit la pression sur les nerfs.

La méthode en décompression stabilise la progression d’un pincement et renverse la tendance des signes neurologiques.

Une diminution de pression sur le nerf entraine un rétablissement accéléré.

-Ouvre les foramen de 28% lors d'un traitement

Ouvre le foramen de 28%

Lors d’un soin, le clinicien prend contact sur l’épineuse vertébrale. Le patient a normalement le ou les membres inférieurs sécurisés à l’extrémité de la table. La table est automatisée pour osciller de 1,25 cm à 6 cm toutes les 3-8 secondes - vers l’axe -Y du patient (traction vers le bas). Au même moment, le clinicien appuie sur l’épineuse vers le haut (l’axe +Y). Cette manœuvre crée une ouverture du foramen pouvant aller jusqu’à 28% de son diamètre original. Résultat : moins de douleur causée par le nerf pincé.
-Diminue la pression intradiscale lors d'un traitement de la méthode Cox®.

Diminue la pression intradiscale

Sous distraction, le disque peut atteindre -192 mm Hg (1) Cette pression négative favorise la rétraction de la matière discale (exception : séquestre discal). Résultat : diminution de la douleur causée par une radiculopathie compressive.[ Recherche : Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles: une étude cadavérique. 2013)]
-Stimule la résorption de matière discale lors d'un traitement de la méthode Cox®

Stimule la résorption de matière discale

 Il existe un phénomène d’aspiration de la hernie sous pression négative. Toutes matières non solides ont tendance à se propager vers la région de moindre résistance. Résultat : Temps de guérison diminué, ce qui permet d’éviter une chirurgie hâtive.
-Augmente la micro circulation sanguine  lors d'un traitement de la méthode Cox®

Augmente la microcirculation sanguine

Une multitude de minuscules vaisseaux sanguins (artères, veines, vaisseaux lymphatiques) retrouve un flot sanguin normal. Ceci influence le transfert de métabolites vers le nerf afin d’assurer une transmission nerveuse adéquate. Résultats : diminution de lengourdissement, augmentation de la sensation cutanée, etc.
-Réduis la pression sur le nerf vertébral lors d'un traitement de la méthode Cox®

Réduit la pression sur le nerf vertébral

Une pression de 10 mm Hg cause des symptômes neurologiques chez le patient. Une légère distraction est suffisante pour réduire la pression sur le nerf. Il est possible, dans certains cas, de diminuer la sensation d'engourdissement ou de picotement d’un patient dans un membre supérieur ou inférieur après 2-4 minutes de distraction.

-Améliore le mouvement des vertèbres lors d'un traitement de la méthode Cox®

Améliore le mouvement des vertèbres

Puisque la table Cox® s’articule en trois dimensions, sur les axes X, Y et Z, le clinicien peut travailler chaque segment afin de lui rendre sa mobilité vertébrale. Résultats : Favorise l’activation de mécano-récepteurs qui inhibent la douleur. La diminution de prise de médicament et l’augmentation de l’activité physique aident le patient à retrouver une vie mentale et physique normale.

-Favorise la réaction anti-inflammatoire lors d'un traitement de la méthode Cox®Favorise la réaction anti-inflammatoire

Les nerfs et les vaisseaux sanguins provoquent une réaction anti-inflammatoire. Un nerf ou un vaisseau sanguin qui fonctionne bien peut optimiser une résorption naturelle de la matière discale.
-Diminue le spasme musculaire lors d'un traitement de la méthode Cox®

Diminue le spasme musculaire

Les récepteurs à l’intérieur des capsules facettaires, des muscles et des ligaments sont dépolarisés afin de réinstaurer les réflexes spinaux physiologiques normaux.

-Réduis la pression sur le nerf vertébral lors d'un traitement de la méthode Cox®

Active les récepteurs vertébraux

Chaque type de récepteur (type 1 et 2, α, β) local a une fonction dans le maintien de la posture et du tonus musculaire. Les réflexes physiologiques spinaux reçoivent des signaux de mouvement vertébral qui sont physiologiques (normaux).  Le mouvement couplé des vertèbres, mouvement naturel de la vertèbre en trois dimensions, est essentiel au maintien d’une colonne vertébrale fonctionnelle et sans douleur. Le clinicien travaille chaque joint pour activer ces récepteurs.

Effets d'un traitement Cox®